Aventures d'écrivain par Jibé

23 novembre 2018

Salons et dédicaces fin 2018

Bonjour à tous !

Voici les dates et lieux de mes prochaines séances de dédicaces :

Vendredi 30 novembre : aux Chambres d''Hôtes "La Bertonnière" (17150 St-Martial de Mirambeau), pour une soirée à partir de 18h30, organisée par le salon de coiffure "Votre Salon".

Samedi 15 décembre : toute une journée de 10h à 18H, dans la galerie commerciale du Super U à Mirambeau - 17150, dans les murs du salon de coiffure "Votre Salon".

Samedi 22 décembre : dans l'espace culturel du Centre Leclerc de Jonzac - 17500 (26, avenue Monseigneur Chauvin), de 10h à 18h.

Lundi 24 décembre : dans les murs du Cultura de Marsac-sur-l'Isle - 24430 (avenue Louis Suder), de 10h à 18h (ou plus...)

Posté par Miss Backet à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 octobre 2018

Polar, le retour... Quatrième en vue !

Je vous présente donc la quatrième de couverture, dévoilant le sujet du livre.

On pourra aisément comprendre, au vu du thème, pourquoi ce livre ne pouvait être proposé a priori à des éditeurs. Ce qui m'a permis de me lancer dans l'auto édition et d'en découvrir toutes les arcanes...

Et surtout, n'hésitez pas à partager.

Bonne journée à tous !

couverfinal

Posté par Miss Backet à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2018

Polar en vue !

Interview d'un des personnages de mon roman FALLAIT PAS :

couverfinal

 

L'auteur (A) : Bonjour, Monsieur Durand.

Durand (D) : Oh ! Vous pouvez m'appeler agent Durand.

: Parfait. Alors, agent Durand, à quel moment et pourquoi avez-vous décidé d'intervenir dans cette enquête ?

D : Eh bien, je vous voyais vous démener pour parvenir à trouver une cohérence à votre récit, et je me suis dit que je ferais un excellent « agent liant » pour tout ce qui était en train de se mettre en place.

A : C'est-à-dire ?

D : Eh bien, voyez-vous, je suis au centre de tout, finalement. Je suis au courant en temps réel de ce qui se passe, je peux observer les autres personnages, enquêteurs et témoins, et apporter mon petit grain de sel, ma touche personnelle, celle qui infléchit sensiblement le cours du scénario. Je donne un coup de pouce, en gros.

A : En bref, vous aidez l'auteur à avancer ?

D : Ah ça, pas qu'un peu ! Je suis apparu pile poil au moment où on avait besoin de moi. Vous remarquerez que je suis toujours là pour insuffler l'énergie qui manque ou apporter le petit détail qui aide à aller de l'avant.

A : C'est vrai. Mais c'est surtout lié à votre personnalité, non ?

D : Peut-être. Mais pas seulement. Y a trente ans de métier derrière, quand même.

A : Vous avez aimé intervenir dans cette enquête ?

D : Oh que oui ! Pensez donc, dans notre commissariat, à part les chats écrasés et un cambriolage par-ci par-là, il ne se passait pas grand chose. Et là, tout à coup, paf ! La PJ débarque et hop, c'est parti pour le grand jeu. Moi, j'ai adoré ça. Je me suis senti dégouliner d'une énergie terrible. Bon d'accord, j'ai pas tout compris, et je voyais bien que notre inspecteur me regardait parfois d'un drôle d'air, mais ça m'a donné un coup de jeune.

A : Et sinon, qu'avez-vous pensé des inspecteurs ?

D : Géniaux ! Franchement. Ils étaient faits pour se rencontrer, ces deux-là.

A : Et le criminel ?

D : Alors, lui, vous voulez vraiment mon sentiment ?

A : Absolument !

D : Eh ben, franchement, là, j'ai regretté que la peine de mort ait été abolie en France.

A : Vous n'exagérez pas un peu ?

D : Quoi ? Vous voulez rire ! Dans la galerie des affreux, pour celui-là, son portrait a droit à une place d'honneur.

A : Vous le détestez ?

D : Pire que ça ! Je l'ignore.

A : Et alors, en conclusion, que diriez-vous de cette enquête ?

D : Une évidence : ces deux inspecteurs, on va pas tarder à les voir se retrouver, pour se battre contre un autre affreux. C'est moi qui vous le dis !

 

Posté par Miss Backet à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2018

"Huit jours après la pleine lune" P. 28:

Nous passons la soirée à décorer le sapin, surtout le sapin. La maison, on laisse ça à maman. Elle est persuadée qu’on n’est pas doués pour ça, qu’elle seule détient l’art de disposer tout cela bien comme il faut. Nous la laissons prendre un air inspiré pour choisir le bon endroit pour chaque babiole, petite ou grosse, comme si l’équilibre du décor pouvait remettre en cause l’équilibre même de la maison jusqu’aux fondations. Et au final, après mûres réflexions, plusieurs questions à la cantonade dont elle n’écoute pas les quelques rares réponses, chaque chose se retrouve très exactement à la même place que l’année passée, celle d’avant et sans l’ombre d’un doute l’année prochaine.

Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose.

Maman aime bien les dictons, proverbes, adages et autres maximes populaires. Je crois que si elle pouvait, elle ne s’exprimerait qu’ainsi. Parce que comme ça, tout serait bien rangé, y compris les choses qu’on a à dire.

Posté par Miss Backet à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2018

"Huit jours après la pleine lune" P. 16 et 17 :

Jacinthe avait donc attendu que cette raison (celle de partir) vienne lui faire du gringue, comme ça, sans prévenir. Un soir dans un bar, un matin par temps de brume, un jour au bord de l'eau. Allez savoir.

(....)

Et puis, voilà qu'un jour (...), Jacinthe LA repère ! Son ordre de mission, son autorisation de décollage, son alibi puissance dix est là, qui éclate comme un impertinent pétard coloré et malodorant au milieu d'une réunion Tupperware. PAF !

Posté par Miss Backet à 09:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2018

Huit-jours_couvVoici la couv du premier tome de ma trilogie. Publié auprès des éditions Sydney Laurent.

Posté par Miss Backet à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]